Dimanche 11 avril 2021

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 

 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

DROIT | article publié le, 14/01/21 0 réaction 


Faciliter les démarches des personnes handicapées

 
 

Quels sont les « droits à vie » dont peuvent bénéficier les personnes handicapées ?

Quels sont les « droits à vie » dont peuvent bénéficier les personnes handicapées ?

Quels sont les « droit à vie » dont peuvent bénéficier les personnes handicapées ? Qui peut bénéficier de l’allongement maximal de ces droits ? Comment demander ces aides ? Quelles sont les mesures mises en place pour assurer l’équité territoriale et diminuer les délais de traitement ? Retrouvez ici les réponses à ces questions.

Quels sont les « droits à vie » dont peuvent bénéficier les personnes handicapées ?

Depuis le 1er janvier 2019, les personnes dont le handicap n’est pas susceptible d’évoluer favorablement n’ont plus à renouveler certaines demandes de droits : ces droits leur sont maintenant attribués à vie pour faciliter leurs démarches administratives. Cette mesure concerne l’allocation adulte handicapé (AAH) et la carte mobilité inclusion (CMI).

Depuis le 1er janvier 2020, cette mesure concerne également la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

De la même manière et pour simplifier le parcours des parents, l’allocation d’éducation de l’enfant en situation de handicap (AEEH) est attribuée jusqu’aux 20 ans de l’enfant dont le handicap ne présente pas d’évolution favorable. Cette mesure est applicable depuis le 1er janvier 2019.

Qui peut bénéficier de l’allongement maximal de ces droits ?

- Les adultes, avec un taux d’incapacité de 80 % et plus, et dont le handicap n’est pas susceptible d’évoluer favorablement. Ce taux permet d’exprimer le degré de dépendance d’une personne et d’identifier l’aide dont elle peut bénéficier dans sa vie quotidienne.

- Les travailleurs handicapés qui présentent une altération définitive d’une ou de plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale, cognitive ou psychique, qui peuvent réduire leurs possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi.

- Les enfants et les jeunes handicapés, qui bénéficient de droits jusqu’à leurs 20 ans lorsque leur taux d’incapacité est au moins égal à 80 % et sans perspectives d’amélioration.

Comment demander ces aides ?

Ces aides peuvent être demandées auprès des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). Il y en a une par département.

Le Gouvernement à vos côtés

La construction d’une société inclusive et adaptée aux personnes handicapées constitue une priorité du Gouvernement.

Dans le cadre de la Feuille de route « MDPH 2022 », le Gouvernement se mobilise, en lien avec les Départements, afin de simplifier les démarches dans une relation de confiance et d’améliorer le quotidien des personnes handicapées et de leurs proches sur l’ensemble des territoires. Cela permet d’éviter aux personnes des démarches administratives régulières et redondantes, de les accompagner au mieux et de faciliter leurs demandes d’aides.

Par voie de conséquence, cette mesure allège également le travail des 5 000 agents des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), qui pourront consacrer plus de temps à informer, orienter et accompagner le public, et dont les moyens d’actions vont être renforcés.

La feuille de route « MDPH 2022 » vise en particulier à assurer le déploiement des droits à vie dans tous les départements et à améliorer les délais de traitement des demandes. L’objectif est que les MDPH répondent ainsi en moins de quatre mois aux demandes des personnes, et en moins de trois mois aux demandes d’Allocation Adulte Handicapé.

EN SAVOIR + :
Les aides et les prestations


© Handicap Infos - source : gouvernement.fr


 Haut de page



 
 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème